Humour féministe de Saint-Valentin (et misandrie thérapeutique)

Ah, la Saint-Valentin! Dur, dur moment pour les féministes. Dur pour les célibataires, et, sans doute, plus dur encore pour celles qui ne le sont pas!

Pour survivre à ce 14 février et célébrer le Galentine's Day (Saint-Valentin entre filles), un peu d'humour féministe borderline misandre. Vous en aurez besoin pour endurer la promotion de Cinquante nuances d'abus, les chocolats hors de prix (sniff, sniff), les questions indiscrètes sur votre vie sexuelle ou amoureuse et les débordements d'affection de votre chum qui vous mijote de jolis petits plats et vous laisse toute la vaisselle (ben oui, je sais qu'ils ne sont pas tous comme ça...).

Un petit mot avant tout sur la misandrie ironique. Tout d'abord, une recherche Google de "ironical misandry" vous suggère comme première "référence" le site ultra-masculiniste A Voice for Men - abstenez-vous pour votre propre bien-être mental. Lisez plutôt cet article. Pour faire court, la misandrie ironique a de profondes vertus thérapeutiques: elle permet aux féministes de récupérer le passe-droit masculin de l'humour et de goûter quelques instants au plaisir coupable d'être ce qu'on nous reproche. Rire en se disant castratrices ou sorcières, ou encore glorifier les "male tears" est notre moyen d'échapper temporairement au sérieux de nos luttes. Nous vivons tous les jours une misogynie extrêmement violente. Nous sommes prisonnières de notre condition de victimes du patriarcat. La misandrie ironique est un rêve éveillé dans lequel nous goûtons à la liberté d'être au pouvoir - d'être des hommes. Un semblant de vengeance qu'on mange chaude et entre nous. Évidemment, le féminisme ne recherche pas la domination des hommes, qui serait d'ailleurs virtuellement impossible à réaliser. Mais peut-on nous reprocher de répéter en blague ce qu'on nous dit en vrai, constamment?

http://www.slate.com/content/dam/slate/blogs/xx_factor/2014/i%20bathe%20in%20male%20tears%20tshirt.png.CROP.promo-mediumlarge.png


Bref, prenez avec un grain de sel les citations suivantes, tirées de L'homme-objet de Louise Leblanc. Imaginez que vous les avez trouvées dans un biscuit chinois et méditez leur sagesse.

"Pour une fois que le masculin est employé judicieusement, il convient de le souligner: 'L'homme descend du singe'"
Parce que le "masculin neutre" est une violence ordinaire. 


"Un féministe est un homme qui accepte de couper la poire en deux tout en s'assurant que la poire est encore la femme"
Parce que nos alliés, même si on les adore, sont parfois contre-productifs et souvent maladroits.  

"Le mariage est la meilleure école pour apprendre à vivre seule"
Parce qu'il faut arrêter de glorifier la vie en couple, qui conserve encore aujourd'hui la saveur âcre de l'esclavage. 

"Investir dans les valeurs masculines, c'est faire un placement immobile car elles sont sans intérêt"
Parce que les valeurs masculines sont dangereuses pour les femmes, et qu'on a bien le droit, nous aussi, de parler d'économie!


"Les hommes gagnent à ne pas être connus"
"L'homme est un mâle nécessaire"
"Les hommes ont eu beau brûler toutes les sorcières du monde, cela n'a pas empêché le Prince Charmant de devenir crapaud!" 
Parce qu'on nous apprend depuis toutes petites que seules nous ne valons rien, et que seul un homme peut nous "compléter", nous rendre "princesses".


"L'homme est un être réfléchi, puisqu'il ne voit que lui"
Pour se moquer un peu de cet ego incommensurable qu'on envie parfois aux hommes.


"Les pères devraient venir par paires puisqu'ils ne remplissent leur rôle qu'à demi."
"Dans un couple, rien ne sert de pourrir, il faut partir à temps"
Parce qu'aussi merveilleux qu'on nous le présente, le couple est un lieu d'inégalités. Parce que malgré les belles promesses de la Saint-Valentin et de la fête des mères, ce sont encore les femmes qui assument plus que leur part des coûts d'avoir une famille et un foyer.


Amusez-vous en cette fin de semaine de Saint-Valentin, mais restez critiques! Et partagez vous aussi vos blagues féministes préférées :)


Vous avez aimé cet article? Partagez-le avec vos amiEs! :)
Pour plus d'humour féministe, lisez Mon anti-mariage.
Pour soutenir mon blogue et ne manquer aucun article, "aimez" ma page Facebook  (https://www.facebook.com/decolereetdespoir), et/ou suivez-moi sur Twitter @SuzanneZaccour